Sarah Kofman : penser autrement
Le 06/06/2019 à 12h44 par Les Collections
Résumé

De l’avis général des spécialistes, la réception de l’œuvre de Sarah Kofman, 25 ans après sa disparition, reste encore trop fragmentaire. À leurs côtés, l’Imec s’attache à restituer à sa pensée toute son envergure.

 

Les archives, contenues dans une centaine de boîtes, permettent d’appréhender la vie et l’œuvre de Sarah Kofman.  On y trouve d’abord ses travaux philosophiques : manuscrits des livres publiés, articles, projets, conférences mais aussi sa participation à des groupes de réflexion philosophique comme le Collège international de philosophie ou le GREPH. 

 

 

Le fonds contient aussi de précieuses traces de son enseignement : cours donnés en France et à l’étranger, mémoires d’étudiants conservés ainsi que des notes de lecture, constituant une série spécifique, tant elles sont parallèles à l’œuvre de Sarah Kofman.

 

Récemment, les tris opérés dans la bibliothèque personnelle de Sarah Kofman ont permis de retrouver un ensemble de livres datant de sa période de formation particulièrement instructif.  Riches d’annotations et de feuillets manuscrits insérés, ces ouvrages apportent un nouvel éclairage sur la construction de sa pensée.  On notera notamment qu’elle lisait Leibniz ou Spinoza en latin, n’hésitant pas à rectifier la traduction proposée dans les ouvrages. Les auteurs les plus travaillés sont Platon, Lucrèce, Aristote, Cicéron mais aussi Hegel, Kant et Bergson.

 

 

Parmi les éléments remarquables du fonds, il faut citer l’importante correspondance conservée. Celle échangée avec Jacques Derrida a fait l’objet récemment d’une édition établie par Isabelle Ullern et Ginette Michaud.

 

Pour compléter cet ensemble, Sarah Kofman a conservé des dossiers liés à la réception de ses travaux, des dossiers documentaires, des textes reçus et des documents biographiques (papiers personnels et familiaux, papiers liés à sa scolarité et à sa carrière professionnelle, agendas, carnets d’adresse…)

 

 

En ce moment :

Colloque international Sarah Kofman en partenariat avec l'Imec : Penser autrement (voir le programme)

 

Pour en savoir plus :

voir le fonds Sarah Kofman à l’IMEC

 

Orientation bibliographique :

  • Rue Ordener, rue Labat / Sarah Kofman.- Paris : Galilée, 1994
  • Sarah Kofman et Jacques Derrida : croisements, écarts, différences / Ginette Michaud, Isabelle Ullern. Suivi de Lettres à Jacques Derrida / Sarah Kofman ; édition établie par Ginette Michaud et Isabelle Ullern. – Paris : Herman, 2018

 

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

  • très bon colloque
Billets proches

Aucun billet trouvé