1957, un prix pour Minuit ?
Le 03/10/2019 à 11h38 par Les Collections
Résumé

Dans son testament, Edmond Goncourt souhaitait « aider à l’éclosion des talents » et c’est ainsi que naquit le Prix littéraire qui porte son nom, couronnant son premier lauréat en 1903. Les Éditions de Minuit comprennent dès les années 1950 qu'être en lice pour cette distinction est un puissant levier pour promouvoir le Nouveau Roman.

 

Les Éditions de Minuit furent créées clandestinement en 1941 par Jean Bruller (Vercors) et Pierre de Lescure ; le premier titre, Le Silence de la mer de Vercors fut publié en février 1942. Survivant aux années noires, les Éditions de Minuit dirigées par Jérôme Lindon à partir de 1948 parviendront à s’intégrer dans un paysage éditorial français opérant ses premières concentrations.

 

Bénéficiant paradoxalement de sa position marginale, la maison d’édition connaît un rapide développement jusqu’à devenir une enseigne littéraire incontournable, et concourir à l’éclosion de nouveaux talents en publiant Georges Bataille, Samuel Beckett, Michel Butor, Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet, Claude Simon,etc.

 

Dans cette même ligne éditoriale et dans un autre contexte bien particulier, les Éditions de Minuit s’alignent elles aussi à la course aux prix littéraires, non pas par rivalité – seuls les grands éditeurs pouvaient se permettre d’avoir un prix, l’après-prix représentant une trop grande infrastructure difficilement supportable pour une petite maison d’édition – mais parce que c’est l’occasion pour Minuit de promouvoir un courant littéraire « maison » : le Nouveau roman.

 

Article publié dans la revue Arts, 13-19 novembre 1957
Dossiers de presse des É
ditions de Minuit / Archives IMEC
 

 

Novembre 1957 se présente sous de bons auspices, Minuit est représenté par Robbe-Grillet et Butor. Malgré la mainmise sur les 3 grands prix principaux par les grandes maisons d’édition : Prix Goncourt, Prix Femina et Prix Renaudot, Michel Butor se verra attribuer le Prix Renaudot pour La Modification.

 

Le Médicis est créé l’année suivante en 1958 et apparaît comme une instance anti-prix littéraire, permettant de propulser les auteurs du Nouveau Roman sur le devant de la scène.

 

Les dossiers de presse des Éditions de Minuit ont été confiés à l’Imec par Irène Lindon qui dirige la maison d’édition depuis 2001. Ils font l’objet d’un programme de numérisation.

 

Article de Claire Giraudeau et David Castrec

 

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 14/05/2019 par Les Collections
Le 14/06/2019 par Les Collections