Perier-Daville, Denis (1916-1996)

  • Cote :

    444PRD/

  • Description physique : 29 boîtes d'archives

    Importance matérielle : 10,65 ml

  • Producteur de l'archive : Perier-Daville, Denis
  • Biographie ou historique :

    Grande figure de la presse et du journalisme, Denis Perier-Daville s'engage, après des études de droit, dans la Résistance au sein du mouvement Franc-Tireur. À la Libération, il devient rédacteur chargé des renseignements juridiques pour le quotidien issu de ce mouvement puis entre au Figaro en 1947. Il y passera l'essentiel de sa carrière, au service politique où il crée la rubrique "Justice et droits de l'homme", et il y gagnera sa stature au sein de la profession. Combattant inlassable de la liberté de la presse, de l'indépendance des journaux et des journalistes, il fonde la Société des rédacteurs du Figaro en 1965 et en est le président de 1966 à 1975. Il est également président du Syndicat national des journalistes à partir de 1972. Accrédité à l'Élysée, aux ministères de la Justice et de l'Intérieur, il préside l'Association de la presse présidentielle de 1964 à 1972. Aux côtés de Jean Schwoebel, du Monde, il défend l'idée de l'indépendance nécessaire des rédacteurs face aux pouvoirs financiers. De ce fait, il est l'un des plus ardents opposants à la prise de contrôle du Figaro par Robert Hersant et il conduit la grève des journalistes. Après le rachat du Figaro, il quitte le journal, faisant jouer la clause de conscience. Main basse sur Le Figaro (1976) et La liberté de la presse n'est pas à vendre (1978) illustrent son combat. Dans les années 1980, Denis Perier-Daville dénonce le fonctionnement des messageries "roses" sur le minitel dans Le Dossier noir du minitel rose (1988).

  • Présentation du contenu :

    Le fonds confié à l'IMEC par sa soeur jumelle comporte les manuscrits et tapuscrits de ses articles et de ses ouvrages, des dossiers thématiques rassemblant sa documentation, et les archives de la Société des rédacteurs du Figaro. Ces archives viennent compléter à l'IMEC celles de Pierre Brisson, directeur du Figaro de 1934 à 1964, et celles de son fils, Jean-François Brisson.

  • Condition(s) d'accès :

    Fédération française des sociétés de journalistes

    La consultation des documents portant sur la Fédération française des sociétés de journalistes (1 boîte,versement du 15 décembre 2011) est soumise àl'autorisation du déposant.

  • Autre instrument de recherche :

    Bordereau d'accusé de réception.

  • Bibliographie :

    La Liberté de la presse n'est pas à vendre / Denis Périer-Daville, 1978 + Libération, 1996-03-20

  • Mots-clés