/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/GRZ_jpg_/0_0.jpg /img/picture-pdf.svg
Accéder au visualiseur des médias : 2 médias

Gorz, André (1923-2007)

  • Cote :

    371GRZ/1 - 371GRZ/55

  • Date(s) :

    1923-2007

  • Description physique : 55 boîtes d'archives ; 2400 imprimés

    Importance matérielle : 46,8 ml

  • Producteur de l'archive : Gorz, André
  • Biographie ou historique :

    Né en 1923 à Vienne, de son vrai nom Gerhard Horst, demi-juif par son père, catholique par sa mère, André Gorz se réfugia en Suisse romande dès l'Anschluss. Pendant la guerre, il lut L'Être et le Néant et s'en imprégna fortement. Il rencontra jean-Paul Sartre à Genève en 1946, anima longtemps le comité de direction des Temps Modernes et il entreprit d'écrire un traité de morale existentielle, qui fut toutefois édité plusieurs années après Le Traître, autobiographie intellectuelle préfacée par Sartre. André Gorz devint un intellectuel écouté dans les milieux syndicaux, parfois davantage en Allemagne et en Scandinavie qu'en France. Il produisit notamment une théorie du néo-capitalisme, ainsi qu'une stratégie de lutte ouvrière échappant à la logique des partis. Journaliste sous le pseudonyme de Michel Bosquet à L'Express, puis au Nouvel Observateur, dont il fut l'un des fondateurs, il développa également, sous la double influence d'Ivan Illich et de Herbert Marcuse, et avec une connaissance approfondie de l'École de Francfort, les bases d'une écologie politique. En outre, il ne cessa de s'intéresser à la littérature et de produire des textes. Sa dernière œuvre "littéraire", Lettre à D., qui analyse son histoire d'amour avec sa femme Dorine - avec qui il conclut un pacte de fidélité qui mena jusqu'à leur suicide commun en 2007 - le fit connaître à un public plus large.

  • Modalités d'entrée :

    Fonds déposé en 2007.

  • Présentation du contenu :

    Les archives conservées par André Gorz concernent principalement son activité d'essayiste, on y trouve : une grande partie des manuscrits de ses monographies, de nombreux manuscrits de ses articles et de ses entretiens. Par contre, le fonds d'archives ne contient aucun manuscrit de ses articles de journaliste. Cette activité est très présente par la correspondance des lecteurs, principalement celle des lecteurs du Nouvel Observateur et des Temps modernes, qui met en évidence une relation forte entre André Gorz et son lectorat. Le reste de la correspondance reçue est classée par scripteur et par activités. Le premier ensemble met en évidence des correspondances suivies, d'échanges intellectuels, autour de réflexions et projets communs. Le deuxième ensemble classé par activités fait ressortir les différentes sollicitations dont André Gorz a été l'objet pour participer à des conférences, des débats..., réaliser des interviews (principalement pour la presse écrite mais également pour la radio et la télévision). Des dossiers documentaires, des dossiers de travail ainsi qu'un dossier de presse, des photographies et un ensemble de documents audio-visuels complètent cet ensemble.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Bibliographie :

    André Gorz ou le socialisme difficile / Arno Münster. - Paris : Nouvelles éditions Lignes, 2008 + André Gorz : a critical introduction / Conrad Loziak et Jeremy Tatman. - Londres : Pluto Press, 1997.

  • Relation(s) avec d'autres fonds ou documents :

    John Calder publishers ; Le Seuil ; Touraine, Alain

  • Mots-clés