/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/LBF2_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Bonnafé, Lucien (1912-2003)

  • Cote :

    347LBF/1 - 347LBF/124

  • Date(s) :

    1931-2003

  • Description physique : 124 boîtes d'archives ; 155 imprimés

    Importance matérielle : 16,8 ml

  • Producteur de l'archive : Bonnafé, Lucien
  • Biographie ou historique :

    Grande figure de la psychiatrie française, fils de médecin et petit-fils d'aliéniste, Lucien Bonnafé fait ses études de médecine à Toulouse, où il tisse ses premiers liens avec le mouvement surréaliste avant d'adhérer, en 1934, au Parti communiste, dont il restera membre jusqu'à la fin de sa vie. En 1942, il obtient le concours du Médicat des Hôpitaux psychiatriques et travaille avec Julian d'Ajuriaguerra. Résistant de la première heure, il se fait nommer en zone sud à l'hôpital de Saint-Alban, dont il fait un lieu d'accueil pour les activités de la Résistance. C'est également à Saint-Alban qu'il rencontre François Tosquelles, avec qui il jette les toutes premières bases de la psychothérapie institutionnelle en fondant la Société du Gévaudan. Après la guerre, il participe, en tant que conseiller technique du ministère de la Santé, à une série de missions, qui permettront ultérieurement au groupe de Sèvres de définir la psychiatrie de secteur. Son travail sur le terrain à Sotteville-lès-Rouen (1947-1957) et à l'hôpital de Perray-Vaucluse lui permet d'affirmer le courant désaliéniste et de souligner le rôle thérapeutique de l'infirmier en psychiatrie. En 1971, il fonde le secteur de psychiatrie des Mozards, à Corbeil-Essonnes, qu'il dirigera jusqu'à sa retraite en 1977. Avant cette date, sa production écrite est essentiellement constituée de collaborations dans des revues dontVie sociale et traitements, L'Information psychiatrique, ou dans des ouvrages collectifs tels Le Problème de la psychogenèse des névroses et des psychoses (1950), Vingt-six opinions sur la psychothérapie (1961). En 1977, il publie Dans cette nuit peuplée qui rassemble dix-huit textes politiques et auquel succéderont Psychiatrie populaire. Par qui ? Pourquoi ? (1981), Désaliéner ? Folie(s) et société(s) (1992), Le Miroir ensorcelé (2002) et La Psychanalyse de la connaissance (2002).

  • Modalités d'entrée :

    Fonds entré en 2006.

  • Présentation du contenu :

    Les archives sont constituées de l'ensemble considérable des écrits de Lucien Bonnafé - essais, articles, conférences- et de sa correspondance. On y trouve également les dossiers documentaires constitués autour de ses activités professionnelles (groupes de travail, colloques, séminaires) et militantes (Syndicat des médecins psychiatres, Parti communiste, etc.).

  • Mode classement :

    L'organisation de l'auteur est globalement conservée, ce qui signifie que de nombreux dossiers thématiques contiennent des textes de Lucien Bonnafé et des lettres qui lui furent adressées en dehors des séries spécifiques «écrits» ou «correspondance».

  • Accroissement :

    Versements complémentaires en 2011 et 2013.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable après accord déposant ou ayant droit

  • Autre instrument de recherche :

    Répertoire du versement complémentaire de 2013.

  • Relation(s) avec d'autres fonds ou documents :

    Guattari, Félix

  • Mots-clés