/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/GAT2_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Gautier, Blaise (1930-1992)

  • Cote :

    322GAT/

  • Date(s) :

    1885

  • Description physique : 134 boîtes d'archives

    Importance matérielle : 21,15 ml

  • Producteur de l'archive : Gautier, Blaise
  • Biographie ou historique :

    Après avoir produit des émissions littéraires pour la RTF, Blaise Gautier entra en 1960 au Service de la Recherche de Pierre Schaeffer où il dirigea, aux côtés de Jean Lescure, le Groupe d'Etudes Critiques. En 1963, Gaëtan Picon, alors directeur du Mercure de France, le nomma secrétaire de rédaction, fonction qu'il exerça jusqu'à la cessation de parution de la revue en 1965. Devenu directeur du cabinet de Picon, il participa à la fondation du Centre national d'art contemporain, créé en 1967 à l'instigation d'André Malraux, et en fut le premier directeur de 1968 à 1978. Conseiller dans le cadre de la préfiguration du Centre Georges Pompidou et notamment pour le rattachement du Cnac et du Musée National d'Art Moderne, il fut responsable de la coordination des manifestations de 1975 à 1977. Il créa ensuite au sein du Département du Développement culturel La Revue Parlée et, jusqu'en 1992, organisa et anima plus de 900 rencontres avec des écrivains, poètes, interprètes, artistes, éditeurs et revues.

  • Modalités d'entrée :

    Fonds entré en 2005.

  • Présentation du contenu :

    Les archives de Blaise Gautier comprennent une série directement attachée à son activité à la revue littéraire, Mercure de France, Blaise Gautier ayant été à la tête du périodique durant les années soixante. Cette série se compose de deux ensembles qui couvrent deux périodes distinctes : une première datant de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, une seconde allant des années 1960 à 1965, année de disparition du périodique. La chronologie spécifique de la série s'explique par le fait que les archives de Blaise Gautier contenaient plusieurs dossiers provenant du fondateur de la revue Alfred Vallette. Ces dernières de nature éditoriale, comptent des articles manuscrits et de la correspondance de grands auteurs et intellectuels du début du XXe siècle (Remy de Gourmont, Rachilde, Guillaume Apollinaire, Marcel Proust, Stéphane Mallarmé, Victor Segalen, Jean Cocteau, etc.). La seconde partie du fonds, plus hétéroclite, dénombre en plus des archives issues des services éditoriaux (manuscrits et correspondance d'Yves Bonnefoy, Jacques Roubaud, Jacques Derrida, Jean Starobinski, Michel Foucault, etc.), celles des services de fabrication (documents administratifs et de communication, épreuves, tirés à part). Quelques registres comptables de la maison d'édition (1902-1965) complètent le tout. Elles comprennent également de nombreux documents relatifs à ses activités à la direction du Centre national d'art contemporain et à la création du Centre Pompidou (rapports d'activité, dossiers administratifs), le fonds rassemble tous les dossiers préparatoires aux manifestations de La Revue parlée de 1977 à 1992. Ces derniers comprennent la correspondance avec les invités, des photographies, les programmes et affiches édités, ainsi qu'une riche documentation sur chaque sujet abordé (James Joyce, Jean Hélion, Roman Jakobson, la modernité du Moyen Âge, les surréalistes grecs&).

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Relation(s) avec d'autres fonds ou documents :

    Fouchet, Max-Pol

  • Mots-clés