/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/WRM2_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Worms, Jeannine (1923-2006)

  • Cote :

    305WRM/

  • Date(s) :

    1941-2006

  • Description physique : 27 boîtes d'archives ; 40 imprimés

    Importance matérielle : 6 ml

  • Producteur de l'archive : Worms, Jeanine
  • Biographie ou historique :

    Née en 1923 à Buenos-Aires, Argentine. Jeannine Worms fait ses études primaires et secondaires en France. Elle est l'élève de Roger Caillois. Pendant la guerre, elle s'exile en Argentine puis se marie au Brésil. Revenue définitivement en France en 1951, elle se met à écrire pour le théâtre mais n'est révélée au public qu'à partir de 1965 avec la création d'Archiflore par Nicolas Bataille. Jeannine Worms est l'auteure de 17 "comédies minute" et d'une trentaine de pièces. Certaines sont éditées : Avec ou sans arbres, Archiflore, Duetto, Liens, La Boutique, Le Calcul, Pardon Monsieur, Un Chat est un chat, Un Air pur, Tout à l'heure, Le Téléphone ... plusieurs sont encore inédites. Elles ont été créées entre autres par Alberto Calvacanti (1968), Jean Rougerie au Théâtre du Vieux Colombier (1970), Jacques Echantillon au Petit Odéon (1971), André Mairal (1973) ou encore Jeanine Berdin au Théâtre de Poche à Lyon (pour les "comédies minute"), ont été interprétées par Emmanuelle Riva, Roland Bertin, Marie-José Nat, Evelyne Bouix, Roger Hanin..., ou ont fait l'objet de réalisations sur France Culture et France Inter ou encore de diffusions télévisées. De New York à Tokyo, ses pièces sont jouées et traduites dans de nombreux pays et ont trouvé une audience internationale alors même qu'elles ne sont parfois pas encore créées en France. Jeannine Worms a également traduit et adapté Lumières de Bohème de Ramon Maria Del Valle Inclan. Par ailleurs, elle est l'auteure de plusieurs romans : Il ne faut jamais dire fontaine, Les uns, les autres, Un Magnolia, etc., d'essais, dont : Apologie du mensonge, D'une malédiction, Vies de la mort, Petit Traité de la dilatation du moi, Les Ratés et l'éternité (2005), d'un livre de souvenirs : Album de là-bas, et de poésies : Dans le Rien (épuisé), Poèmes à G. Jeannine Worms est décédée à Paris en avril 2006.

  • Modalités d'entrée :

    Fonds entré en 2005.

  • Présentation du contenu :

    Oeuvre. Notes de travail. Gestion de l'oeuvre. Presse. Imprimés. Archives audiovisuelles.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Autre instrument de recherche :

    Pré-inventaire.

  • Mots-clés