/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/KKO3_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Kokkos, Yannis (né en 1944)

  • Cote :

    232KKO/

  • Date(s) :

    1964

  • Description physique : 213 boîtes d'archives ; 80 imprimés

    Importance matérielle : 51,15 ml

  • Producteur de l'archive : Kokkos, Yannis
  • Biographie ou historique :

    Scénographe et metteur en scène grec, Yannis Kokkos vit en France depuis 1963. Après des études de scénographie à l'école du Théâtre national de Strasbourg, il créa l'espace de nombreuses pièces et opéras, et s'imposa comme l'une des figures les plus brillantes de sa génération. Il devint notamment, dès 1970, le plus proche collaborateur artistique d'Antoine Vitez qui voyait dans son travail "l'œuvre de l'enchanteur". Jacques Lassalle (entre autres pour les pièces du Théâtre de chambre et À la renverse de Michel Vinaver), Pierre-Étienne Heymann (pour Lux in tenebris et La Mère de Brecht), ou encore Sophie Loucachevsky (pour Madame de Sade de Mishima) s'appuyèrent également sur la force et la beauté de son écriture scénographique. Avec La Princesse blanche de Rilke en 1987, Yannis Kokkos signa sa première mise en scène. Il a depuis réalisé de nombreuses œuvres pour le théâtre et l'opéra, comme, entre autres, Iphigénie de Racine (Comédie-Française, 1991), Tristes Tropiques de Georges Aperghis (création mondiale à Strasbourg en 1996), Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare (2002, Théâtre des Amandiers), Didon et Énée de Purcell (2003, Opéra de Nancy), Hänsel et Gretel (2004, Grand Théâtre de Genève), Le Roi Roger de Szymanski (2005, Teatro Massimo de Palerme) ou Iphigénie en Tauride de Gluck (2005, Opéra de Nancy). Il a également créé Tristan und Isolde de Wagner (2006, Opéra de Cardiff), Jules César en Égypte de Handel (2008, Théâtre de Caen), Idomeneo de Mozart (2008, Grand Théâtre de Bordeaux), Nabucco de Verdi (2008, Munich), Les Voyages de Monsieur Broucek (2008, Grand Théâtre de Genève) ou encore Assassinio nella cattedrale de Pizetti (2009, La Scala de Milan) et La Femme sans ombre de Strauss (2010, Teatro del Maggio Musicale Fiorentino).

  • Modalités d'entrée :

    Fonds entré en 2002.

  • Présentation du contenu :

    Outre ses dossiers de travail, ses notes et correspondances sur les projets de mises en scène ainsi que son importante documentation de travail (programmes, textes des différentes pièces, notes...) et de la presse, les archives confiées à l'IMEC par Yannis Kokkos sont riches de l'ensemble considérable de ses dessins, aquarelles et maquettes de projets scénographiques qui constituent un apport essentiel à l'histoire de la scène contemporaine.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Autre instrument de recherche :

    Inventaire (les nombreux dessins, esquisses et photos exceptés).

  • Relation(s) avec d'autres fonds ou documents :

    Vitez, Antoine

  • Mots-clés