Jarlot, Gérard (né en 1923)

  • Cote :

    521JRL/1 - 521JRL/37

  • Date(s) :

    1944-1970

  • Description physique : 37 boîtes d'archives

    Importance matérielle : 5,55 ml.

  • Producteur de l'archive : Jarlot, Gérard
  • Biographie ou historique :

    Journaliste, scénariste et écrivain, Prix Médicis en 1963 pour son roman Un Chat qui aboie , Gérard Jarlot est une des grandes figures de la vie amoureuse et littéraire de Marguerite Duras avec qui il collabore étroitement pour la réalisation de scénarios de films. Né en 1923 à Saumur, il passe son enfance à Autun et Saint-Etienne, puis s'inscrit en hypokhâgne et khâgne à Lyon. En 1943, installé à Paris, il obtient une licence de Lettres à la Sorbonne. Mais très vite, c'est vers la littérature qu'il se tourne : il publie cette même année un recueil de nouvelles, Le Périple d'Autun aux Editions Le Méridien et fait paraître en 1946 un premier roman, Les Armes blanches , 
aux éditions Gallimard. Il sera suivi, chez le même éditeur, deux ans plus tard d' Un Mauvais Lieu .
Parallèlement, il publie des articles dans plusieurs revues ( Fontaine , Les Temps Modernes , La Rue &) et entame une carrière de journaliste. De 1948 à 1949, il passe près de deux ans au Maroc où il collabore au journal du matin

  • Modalités d'entrée :

    Apport des ayants droit en 2013.

  • Présentation du contenu :

    Le fonds contient manuscrits, tapuscrits, épreuves et notes de travail relatifs à son œuvre littéraire, à ses synopsis et à ses scenarios. Il reflète également son activité de journaliste, ses articles de presse et de revue et comprend une correspondance personnelle et professionnelle avec Marguerite Duras, Maurice Blanchot ou Joe Bousquet. Des documents biographiques et iconographiques et des dossiers de presse complètent l'ensemble.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Langue et écriture des documents : Français

  • Mots-clés