Correspondance professionnelle adressée à Arlette Albert-Birot par