/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/MAL_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Allain, Marcel (1885-1969)

  • Cote :

    133MAL/

  • Date(s) :

    1890-1995

  • Description physique : 25 boîtes d'archives

  • Producteur de l'archive : Allain, Marcel
  • Biographie ou historique :

    Né à Paris le 15 septembre 1885, Marcel Allain fut un romancier populaire dont la carrière littéraire a été marquée par la parution en 1911 du premier volume de Fantômas, co-écrit avec Pierre Souvestre (1874-1914). Sa vie personnelle, pourtant entièrement consacrée au travail, a été l'objet de multiples variations autobiographiques, si bien que faits et dates sont parfois difficiles à préciser. Ainsi, il se serait rendu 22 fois aux Etats-Unis, aurait possédé 121 voitures et aurait écrit entre 496 et 600 romans... Toutefois, il est avéré - ses archives le prouvent - qu'il obtint le 20 juillet 1904 un baccalauréat de lettres et de philosophie. Ensuite, il aurait entrepris des études de droit tout en écrivant pour Le Petit Parisien. Sa rencontre avec Pierre Souvestre se situerait vers 1905. Surchargé de travail et d'obligations, ce dernier recherchait un assistant pour Comoedia puis pour la revue qu'il avait créée, "Le Poids lourd". Leur première publication commune date de janvier 1909 : "Le Rour" paraît en feuilleton dans "L'Auto". Ce roman d'aventures rocambolesques, placé sous le signe de la vitesse et des progrès techniques au service du crime, peut être lu comme une ébauche des Fantômas. Il fut aussitôt suivi d'une auto-parodie, "Le Four" ainsi que de textes pour le théâtre dont "Le Sol tremble" (1909, inédit) et d'un roman-photo,"La Royalda" (1910). Mais la pièce maîtresse de leur oeuvre commune reste "Fantômas", écrit et publié au rythme d'un volume par mois entre février 1911 et septembre 1913, soit 32 volumes au total. Le succès de la série fut encore amplifié par l'adaptation au cinéma réalisée par Louis Feuillade à partir de 1913. Avant la mort de Pierre Souvestre en février 1914, ils eurent encore le temps d'écrire et de publier ensemble deux autres séries et quelques feuilletons mélodramatiques. Après 1914, Marcel Allain poursuivit seul sa carrière d'écrivain, tout en travaillant pour le cinéma à l'adaptation de ses oeuvres. Parmi sa bibliographie abondante, les séries "Femmes de proie" (5 volumes en 1921), "Les Parias de l'amour" (6 volumes en 1922), "Tigris" (26 volumes entre 1928 et 1949) ou "Fatala" (22 volumes en 1932 et 1933) se détachent. Pour sa part, l'auteur avouait une préférence pour "Les Cris de la misère humaine" (12 volumes en 1924 et 1925), tant pour son écriture que pour sa thématique humaniste. Néanmoins, l'attente du public et des éditeurs concernait "Fantômas", si bien qu'il le reprit comme héros d'une nouvelle série de romans entre 1926 et 1963. Marcel Allain est mort le 25 août 1969, toujours débordant de projets, quelques jours avant un périple automobile en compagnie de Francis Lacassin, pour aller négocier une réédition de Fantômas en Suisse.

  • Historique de la conservation :

    Archives collectées et partiellement classées par Francis Lacassin à l'occasion de ses travaux pour les Cahiers de l'Herne, la collection Bouquins ou la publication d'articles. Ses notes apportent des informations importantes sur la connaissance de l'oeuvre de Marcel Allain et Pierre Souvestre.

  • Modalités d'entrée :

    Fonds déposé par Francis Lacassin en 1998.

  • Présentation du contenu :

    Ce fonds comprend des manuscrits de l'oeuvre - peu par rapport à la production revendiquée - mais donnant un échantillon de la variété de production de l'auteur : romans d'aventure, romans sentimentaux, écrits pour la jeunesse, théâtre... ainsi que des scénarios tirés de ses propres romans. On trouve également les scénarios, parfois annotés par Marcel Allain, d'adaptations signées par d'autres scénaristes. Les manuscrits originaux de quelques nouvelles de Pierre Souvestre ont été conservées. Mais l'intérêt majeur du fonds réside dans l'importante correspondance professionnelle de Marcel Allain avec ses éditeurs successifs, avec la presse et avec les réalisateurs et les sociétés de production qui ont adapté son oeuvre au cinéma. Au travers des lettres et des négociations, on découvre tout le travail, en arrière-plan de la création mais essentiel pour sa difffusion, d'un auteur qui déclarait en 1933 : "le difficile, ce n'est pas de "faire bien", c'est de placer ce que l'on a fait". On découvre également les échanges avec ses "assistants", leur façon de travailler en commun qui plaçait Marcel Allain à la tête d'une véritable petite fabrique littéraire. L'ensemble est complété par les dossiers de travail de Francis Lacassin qui a étudié l'ensemble du fonds, copié et analysé de nombreuses pièces d'archives, écrit des articles et dirigé l'édition de "Fantômas" dans la collection Bouquins en 1987. Enfin, les dossiers de presse et les dossiers iconographiques donnent une image vivante d'un auteur toute sa vie passionné d'automobile, de vitesse et de voyages.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Bibliographie :

    Fantomas ? ...C'est Marcel Allain . In La Tour de feu , n°88, 1965
    • Fantômas. In Europe , n°590-591, juin-juillet 1978
    A la recherche de l'empire caché, mythologie du roman populaire / Francis Lacassin. - Paris : Julliard, 1991
    Les Nombreuses vies de Fantômas / Etienne Barillier. - Lyon : Les Moutons électriques, 2006
    Fantômas; un mythe moderne au croisement des arts / Annabel Audureau. - Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2010. - (Coll. Interférences)
    Fantômas centenaire . In Le Rocambole , n°54, printemps 2011

  • Relation(s) avec d'autres fonds ou documents :

    Fonds Tallandier.