Clancier, Anne (1913-2014)

  • Cote :

    775CLC/1 - 775CLC/40

  • Date(s) :

    1929-2014

  • Description physique : 33 boîtes d'archives ; 4 boîtes d'archives audiovisuelles ; 3 boîtes d'imprimés

    Importance matérielle : 12,3 ml

  • Producteur de l'archive : Clancier, Anne
  • Biographie ou historique :

    Entre psychanalyse, arts et littérature, Anne Clancier occupe une place tout à fait singulière dans le monde intellectuel et littéraire français du vingtième siècle.

    Née à Limoges en 1913, Anne Marie Yvonne Gravelat fut externe des Hôpitaux de Paris puis médecin généraliste à Limoges. Elle consacre sa thèse de médecine en 1940 à Quelques manifestations de la mentalité primitive en Limousin . Mariée en 1939 au poète et romancier Georges-Emmanuel Clancier elle devient inspectrice départementale de la Santé en Limousin et à Versailles et se tourne vers la psychiatrie. Son goût pour la littérature, les arts et les sciences humaines l'amène très tôt à s'intéresser à la psychanalyse. Elle commence une analyse dans l'immédiat après-guerre. Après avoir travaillé quelques temps à l'hôpital psychiatrique d'Ainay-le-Château (03) et de Chezal-Benoit (18), elle s'installe à Paris. Tout en exerçant à l'Institut Claparède de Neuilly, elle ouvre son propre cabinet de psychanalyse.

    Membre de la Société Psychanalytique de Paris, elle rencontre de grandes figures de la psychanalyse comme Sacha Nacht et Maurice Bouvet, Marie Bonaparte ou Jacques Lacan. Parents sans défaut , son premier livre, paraît en 1971. Le rapport entre psychanalyse et création littéraire est au centre de sa réflexion et de son travail. En 1973, elle publie Psychanalyse et critique littéraire, avec une préface d'Yvon Belaval. Elle anime pendant plusieurs décennies un séminaire sur le sujet, rédige de nombreux articles et intervient dans des colloques. Chargée de cours pendant une dizaine d'années à l'Université de Nanterre dans la section dirigée par le Professeur Guy Michaux, elle prend également part au séminaire de Michel Décaudin sur Apollinaire et publie des essais sur Raymond Queneau et la psychanalyse (1994), sur Apollinaire et les incertitudes de l'identité (2006) et des entretiens avec Noël Arnaud ( C'est tout ce que j'ai à dire pour l'instant , 2004).

    Liée à Donald Winnicott, Anne Clancier contribue à faire connaître en France le célèbre pédiatre et psychanalyste britannique sur l'œuvre duquel elle publie, en collaboration avec Janine Kalmanovitch, Le Paradoxe de Winnicott  (1984).

    Avec son mari Georges-Emmanuel, elle tisse de nombreux liens d'amitié dans le monde artistique et littéraire (Jean Blanzat, Albert Flocon, Max-Pol Fouchet, André Frénaud, Eugène Guillevic, D.H. Kahnweiller, Elie Lascaux, Robert Margerit, Gaétan Picon, Claude Roy, Pierre Seghers, Jean Tardieu ou Claude Vigée... ). Membre de la Grande loge mixte de France (Loge Le Livre blanc), engagée dans de nombreuses associations culturelles, psychanalytiques et littéraires, comme le P.E.N. Club, l'Association internationale des critiques littéraires ou l'Association pour l'autobiographie. En 1970, Anne Clancier crée avec Jean Thuillier la revue F qui ne connaît que deux numéros. Elle contribue très régulièrement à la Revue Française de Psychanalyse . Anne Clancier joua un rôle très actif au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle où elle co-dirigea de nombreuses décades dont Entretiens sur l'art et la psychanalyse (1962), Psychanalyse des arts de l'image (1980), Freud et la psychanalyse (1990) ou Le roman d'apprentissage (1998). En 2009, elle publie un recueil de contes et nouvelles intitulé La Traversée .

  • Modalités d'entrée :

    Fonds entré en 2016.

  • Présentation du contenu :

    Le fonds est constitué notamment de manuscrits, correspondances, carnets de notes, de dossiers concernant des colloques du Centre culturel international de Cerisy, dirigés par Anne Clancier, et de la Revue F dont Anne Clancier a été co-direcrice.

    Certains textes et lettres sont signés du nom de naissance d'Anne Clancier : Yvonne Gravelat.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Langue et écriture des documents : Français

  • Bibliographie :

    Sources

    - Clancier, Anne, «  Souvenirs d'une fillette née en 1913  », dans Mémoires et antimémoires littéraires au XXIe siècle , T.2, Peter Lang 2008, p. 315-319.

    - Clancier, Georges-Emmanuel, Le Temps d'apprendre à vivre , Mémoires 1935-1947, Paris, Albin Michel, 2016.

    - Durieux Benassem, Catherine, « Anne Clancier », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber (éd.), Le Dictionnaire universel des créatrices , Paris, Éditions des femmes, 2013.

    - Bédère, Serge, sur le site Œdipe.org

    - Notices sur le site Psychoanalytikerinnen. Biografisches Lexikon

    - Bibliographie sur le site de la Bibliothèque Sigmund Freud

    Oeuvres d'Anne Clancier

    - De quelques manifestations de la mentalité primitive en Limousin , Paris, Vigot Frères, 1940.

    - Parents sans défauts , Hachette, 1971.

    - Psychanalyse et critique littéraire , Privat, 1973.

    - Le paradoxe de Winnicott, avec Jeannine Kalmanovitch, Payot, 1984, rééd. In Press, 1999.

    - Raymond Queneau et la psychanalyse , Ed du Limon, 1994.

    - C'est tout ce que j'ai à dire pour l'instant , Noël Arnaud, entretiens avec Anne Clancier, 2004.

    - Guillaume Apollinaire, les incertitudes de l'identité , L'Harmattan, 2006.

    - La Traversée , L'Harmattan, 2009.

     

    Co-direction d'ouvrages

    Autobiographie, journal intime et psychanalyse, avec Jean-François Chiantaretto et Anne Roche, Paris, Anthropos/Economica, 2005.

    L'art et la psychanalyse, avec André Berge, Paul Ricœur, L. H. Rubinstein, Paris, Hermann, 2012.

    Psychanalyse des arts de l'image, avec Henriette Bessis, Paris, Hermann, 2012.

     

    Parmi les articles

    « Une histoire à dormir debout », Revue française de psychanalyse, 41 (4), 1977, p. 663-667.

    « Figures du néant dans la poésie contemporaine », Revue française de psychanalyse, 43 (3), 1979, p. 497-508.

    « Fantasmes et souvenirs dans la création littéraire », Revue française de psychanalyse, 43 (4), 1979, p. 689-702.

    « Le corps et ses images dans la création poétique », dans J. Guillaumin (dir.), Corps création. Entre lettres et psychanalyse, Lyon, 1980, p. 183-202.

    « La création poétique et le préconscient », Revue française de psychanalyse, 51 (2), 1987, p. 681-688 .

    « La mode des thèmes psychiatriques dans la littérature », Évolution Psychiatrique, 52 (4), 1987, p. 859-868.

    « Mythe et biographie. De la clinique à la littérature », Revue française de psychanalyse, 52 (1), 1988, p. 51-65.

    « De la psychocritique au contre-texte », Le Coq-Héron, n° 126, 1992, p. 40-47.

    « Virgina Woolf et la bisexualité », Revue française de psychanalyse, 58 (1) 1994, p. 231-236.

  • Relation(s) avec d'autres fonds ou documents :

    conservés à l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine

    Centre culturel international de Cerisy-la-Salle

    Georges-Emmanuel Clancier
    Sylvestre Clancier
    Albert Flocon
    Gaetan Picon
    Max-Pol Fouchet
    Pierre Seghers
    Jean Tardieu
    Claude Vigée

  • Organisme : Institut Mémoires de l'édition contemporaine (IMEC)
  • Mots-clés