Cofondateur du collectif « Révoltes logiques »

  • Cote :

    546RNC/43 - 546RNC/44

  • Date(s) :

    1975-1992

  • Description physique : 2 boîtes

  • Biographie ou historique :

    Le collectif "Révoltes logiques" est constitué d'un groupe d'anciens militants ou sympathisants de la Gauche prolétarienne et des militantes du mouvement de libération des femmes. À partir d'un groupe de travail animé par Jean Borreil et Jacques Rancière, le Centre de recherches sur les idéologies de la révolte (CRIR) a été constitué en 1974. Les Révoltes logiques est aussi le nom donné à la publication du Centre de Recherches sur les idéologies de la révolte, publiée aux Éditions Solin. Le CRIR est rattaché à la Chaire d'Histoire des systèmes de pensée du Collège de France (occupée par Michel Foucault de 1970 à 1984) d'une part et à l'Université Paris VIII d'autre part.

    Jacques Rancière a également eu des activités de recherche au sein du Groupe d'études sur les représentations du social (GERS), à la même époque.

  • Présentation du contenu :

    546RNC/43/1

    Projet de Centre de Recherches sur les idéologies de la révolte (CRIR) : dactylographie (1975) ; Correspondance reçue par Jacques Rancière concernant le CRIR : lettres manuscrites et dactylographiées (1975-1979) ; "Le Centre de recherche sur les idéologies de la révolte (définition des objectifs et des projets de recherches pour l'année 1975)" : texte signé par Jean Borreil, Geneviève Fraisse et Jacques Rancière ; Exposés et documents concernant le CRIR : notes manuscrites, dactylographie et textes imprimés photocopiés (1867-1976).

    546RNC/43/2

    Dossier de presse sur Révoltes logiques (1975-1981) ; "Association Révoltes logiques, projet de publication", texte concernant l'arrêt de la parution de la revue après son quinzième numéro et hypothèse d'une nouvelle forme de parution à partir du bilan de cinq années de travail : dactylographie (1981), avec plusieurs maquettes de numéros des Révoltes logiques , une affichette, un papier à en-tête Les Révoltes logiques ; Correspondance adressée à Jacques Rancière : lettres manuscrites et dactylographiées (1975-1984) ; Lettre dactylographiée de démission de Jacques Rancière adressée aux membres de l'association Révoltes logiques et du G.E.R.S. (22 octobre 1984), avec réponses des membres de l'association à l'annonce de cette démission : lettres manuscrites et dactylographiées, autre texte adressé au collectif des Révoltes logiques : dactylographie [1984] ; Dossier Jean Borreil constitué du texte dactylographié lu par Jacques Rancière aux funérailles de ce dernier, accompagné d'un curriculum vitae et de coupures de presse (1992).

     

    546RNC/43/3

    Dossier préparatoire au numéro 7 des Révoltes logiques sur l'esthétique du peuple, contenant notamment un article sur "Les poètes de Renault" ; Dossier pour un article des Révoltes logiques : notes manuscrites, dactylographie, textes imprimés photocopiés (1984).

    546RNC/44

    Projets et articles produits par Jacques Rancière dans le cadre du Groupe d'études sur les représentations du social (G.E.R.S) :

    "École production égalité" : manuscrit et dactylographie (1980) ; "Histoire sociale et histoire ouvrière en France" : dactylographie (1984-1985) ; "Why did the Icarians leave France ?" : dactylographie (1986) ; Projet collectif d'études sur les représentations du social : dactylographie (1980-1982) ; Rapports d'études sur les représentations du social : dactylographie (1982-1988) ; Lettres d'informations sur le séminaire du G.E.R.S. : dactylographie (1983-1984) ; Bulletins des Révoltes logiques n° 2, 4, 12 : dactylographie (1983-1985) ; Lettre d'information du Groupe d'études sur les représentations du social : dactylographie (novembre 1987) ; Notes et travaux de recherches concernant la culture et les loisirs populaires au XIXe et XXe siècle pour une éventuelle collaboration au numéro de la revue Quel corps ?, "Analyse des institutions, pratiques et discours sportifs" : notes manuscrites et textes imprimés photocopiés (1984).