De Brès à Pécoud

  • Présentation du contenu :

    Alors que l'abécédaire sous forme d'alphabet illustré ne cesse de gagner en importance, quelques éditeurs scolaires tentent d'introduire sur le marché une formule mixte qui emprunte à l'album le primat de l'image et son grand format, tout en ne renonçant pas aux exercices de syllabation menant à la lecture courante. Mon premier alphabet, conçu par Melle Brès, inspectrice générale des écoles maternelles, fut édité en 1891. Mais il connaîtra un succès sans démenti auprès des familles jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale, les illustrations étant actualisées en 1934.

    En 1930, Hachette commande à son illustrateur phare, André Pécoud, une méthode de lecture moins ouvertement scolaire, Mon bel Alphabet, au style art déco, dont le titre dit l'ambition esthétique. Dès le début du XXe siècle en effet, c'est l'illustrateur qui fait la renommée d'un album. Il accède au statut d'artiste et devient « auteur ».