Toutes les ressources Sarcey (Famille) 1 résultat (1ms)

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/BRI1_jpg_/0_0.jpg
3 médias

Familles Sarcey et Brisson

150BRI/1 - 150BRI/162 , 1844-1999  

Les fonds des familles Sarcey et Brisson, consacrés au journalisme, à la critique dramatique et littéraire, permettent d'observer le foisonnement littéraire, artistique et culturel français de la fin du XIXe siècle jusqu'au début des années 1970.

L'échange permanent des différents membres de la famille avec les écrivains, artistes, journalistes, compositeurs ou personnalités du monde culturel pour la publication d'articles, de chroniques, d'extraits d'œuvres, révèle l'une des richesses du fonds, au travers de plus de 3500 dossiers de correspondance professionnelle. Apparaissent ainsi, pour n'en citer que quelques-uns, les noms de Colette, Francis Jammes, Pierre Loti, François Mauriac, Frédéric Mistral ou Marcel Prévost pour la littérature ; Georges Enesco, Jules Massenet, Darius Milhaud pour la musique ; André Antoine, Henry Bataille, Édouard Bourdet, Louis Jouvet, Lugné-Poe ou Georges de Porto-Riche pour le théâtre ; Marcel Gabilly, Adrien Hébrard, Jacques de Lacretelle, Maurice Noël, Denis Perier-Daville ou Louis Gabriel-Robinet pour le journalisme.

Quelques auteurs se distinguent par le nombre de leurs lettres, comme Reynaldo Hahn, ami de la famille (335 lettres et cartes), Germaine Beaumont (230 lettres), Jules Clarétie (154 lettres), Édouard Herriot (152 lettres), Henry Bordeaux (145 lettres), Gyp (138 lettres), Paul Bourget (117 lettres), Saint-Georges de Bouhélier (114 lettres) ou Camille Saint-Saëns (60 lettres).

Une autre caractéristique du fonds et de la famille est la présence d'albums ou d'ouvrages reliés créés à partir des correspondances conservées. Ainsi, Madeleine Brisson fut à l'origine de Lettres de mon fils, un ouvrage relié à partir des lettres de Pierre Brisson écrites pendant la Première Guerre mondiale et Liliane Dauphin-Sarcey a constitué plusieurs cahiers-albums, dont Jean Giraudoux et Maurice Maeterlinck, Les Rostand, Mme Colette, Comtesse Anna de Noailles née de Brancovan, Souvenirs d'artistes, Hommage 80 ans d'Yvonne Sarcey, créant ainsi de rares et beaux objets archivistiques qui sont également un témoignage d'estime, d'admiration ou d'affection familiale et artistique.

Le fonds est également riche, en dehors des manuscrits des membres de la famille, des nombreux textes allographes conservés, depuis les manuscrits d'articles et de chroniques, jusqu'aux manuscrits d'œuvres complètes, comme Confession de minuit de Georges Duhamel ; La Fin des Villavide de Louise de Vilmorin ; Le 14 Juillet d'Henri Béraud ; Lettres à un jeune français de Louis Barthou, ou les épreuves corrigées de Terre promise de Paul Bourget.

Fin des résultats