Toutes les ressources 103 171 résultats (70ms)

L' Ogresse

78NMR/4/27 , 1941  

La nouvelle est signée sous le pseudonyme de Pierre Imphy.

L' Inconnue

78NMR/4/26 , sans date  

La nouvelle est signée sous le pseudonyme C. Michaud puis sous celui de Julie Dumot. La nouvelle a d'abord été intitulée « Ce que femme veut... » puis le titre a été corrigé par Irène Némirovsky. Grâce à l'annotation manuscrite au dos du dernier feuillet, on peut en déduire que la nouvelle était probablement destinée à Mr Sabatier des Éditions Albin Michel.

L' Inconnu

78NMR/4/25 , 1941  

La nouvelle est signée sous le pseudonyme de Pierre Imphy. Nouvelle en 2 exemplaires.

La grande Allée

78NMR/4/23 , sans date  

Version dactylographiée originale d'Irène Némirovsky.

Épilogue

78NMR/4/22 , 1937  

Page de la revue Gringoire dans laquelle la nouvelle a été publiée en 1937. Dactylographie effectuée par Denise Epstein à partir du texte publié.

Destinées

78NMR/4/21 , 1940  

La nouvelle a d'abord été titrée Les Inhumains, puis le titre a été corrigé par Irène Némirovsky. Au dos du dernier feuillet, il y a un brouillon de lettre d'Irène Némirovsky adressé aux dirigeants de la revue Gringoire.

Ce soir - là...

78NMR/4/20 , sans date  

La nouvelle est signée sous le pseudonyme de Anne Claude.

Les Cartes

78NMR/4/19 , sans date  

La nouvelle est signée sous le pseudonyme de C. Michaud puis de Julie Dumot.

L'Ami et la femme

78NMR/4/16 - 78NMR/4/17 , sans date  

Dactylographie corrigée adressée à Denise Epstein en 1952 : 17 feuillets dactylographiés avec corrections manuscrites.

,

Premier tapuscrit effectué par Denise Epstein à partir du texte publié, comme en témoigne la note à la fin de la dactylographie : 10 feuillets. Deuxième tapuscrit recopié par Jehan Guyomarc'h : 16 feuillets. Il manque la dernière page témoignant d'une fin différente de celle d'Irène Némirovsky.