Cadre de classement des collections de l'IMEC 89 693 résultats (292ms)

Heurts divers

 

Film écrit et réalisé par François Rauscher, Florence Rauscher et Éric Rohmer.

Voyages

 

Photos prises lors de ses déplacements professionnels à l'étranger.

Montréal (1971) ; Cotonou (1976) ; Prague (1982) ; Japon (1983) ; Montevideo et Buenos Aires (1985) ; Jérusalem (1986).

,

Moscou (1990) ; Murcia (1990) ; Prague (1991) ; Islande (1993) ; Oslo (1994) ; Grèce (1997) ; Afrique du Sud (1998) ; New-York pour La Contre-allée (1998) ; Baltimore (1998) ; Melbourne (1999) ; Nouvelle-Zélande (1999) ; Helsinki (2000) ; Italie (2001).

,

Chine (2001).

ABC d'art

 

On ne s'étonnera pas qu'au XXe siècle, le livre d'artiste vienne à investir l'abécédaire, ce premier livre de l'enfant& Un enfant que les Romantiques ont consacré « génie créateur ».

Domi-Dominique

 

Projet de comédie musicale, initié par "L.D." [Liliane Dreyfus], pour lequel Éric Rohmer a écrit quelques dialogues et des paroles de chansons

Textes reçus

 

Les textes rassemblés ici proviennent à la fois d'étudiants de Jacques Derrida ou de collègues et amis. La plupart de ces textes se rapportent au travail de Jacques Derrida.

Classement par ordre alphabétique des noms d'auteurs.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_ABC/LTD659_77_02_002_jpg_/0_0.jpg
1 média

Alphabet illustré du dictionnaire général et grammatical des dictionnaires français / Napoléon Landais, Paris : Bureau central des dictionnaires

1837  

En 1833, la loi Guizot prescrit la création d'écoles publiques pour les garçons. Napoléon Landais profite du développement de l'instruction primaire pour tirer de son grand Dictionnaire général et grammatical des dictionnaires français (1834) un manuel qui se termine par un petit dictionnaire orné de belles lettrines servant d'exercice de lecture courante.

abc

 

Prenant pour modèle les toybooks anglais, livres-jouets réduits à un alphabet illustré où l'image est magnifiée, les abécédaires français perdent peu à peu leur progression méthodique pour rassembler dans une même page, autour de la lettre illustrée, quelques exercices élémentaires de syllabation. Les nouvelles méthodes de lecture préconisées par la IIIe République, en abandonnant l'ordre alphabétique qui fondait l'abécédaire, ne vont faire qu'accentuer le phénomène. L'abécédaire est rejeté hors de l'école.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_ABC/LTD659_74_01_001_jpg_/0_0.jpg
1 média

Le Grelot, n°49, 17 mars 1872

1872  

Ce journal raille l'endoctrinement qui sous-tendait l'éducation sous la Monarchie et l'Empire ; et ce, au moment où le gouvernement de la jeune IIIe République débat âprement autour de l'instruction publique, laïque et obligatoire.

À la une, une scène de classe : le maître interroge un élève sur la leçon écrite au tableau. On peut supposer qu'elle est extraite du manuel au pied de l'élève : ABC politique à l'usage des bourriquets de France et de Navarre. La leçon à réciter parodie les « Commandements de Dieu et de l'Église », qui faisaient suite, dans les Croix Depardieu, aux prières majeures (Pater noster, Ave Maria, Credo) :

Les 10 commandements de Dieu

1. Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement. 2. Son saint Nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment, 3. Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement. 4. Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement. 5. Meurtre et scandale éviteras, haine et colère mêmement. 6. La pureté observeras en tes actes, soigneusement. 7. Le bien d'autrui tu ne prendras ni retiendras injustement. 8. La médisance banniras et le mensonge également. 9 En pensées, désirs, veilleras à rester pur entièrement. 10. Bien d'autrui ne convoiteras, pour l'avoir malhonnêtement.

Les 5 commandements de l'Eglise

1. Dimanche tu sanctifieras, et fêtes de commandement. 2. Vendredi chair ne mangeras, ni jours défendus mêmement. 3. Jêune imposé observera aux jours prescrits fidèlement. 4. Péchés mortels confesseras, à tout le moins une fois l'an. 5. Dieu ton Sauveur tu recevras au moins à Pâques, dignement.

Plaisir des lettres - Les Joies de l'esprit

 

Plaisir des lettres est une émission hebdomadaire de critique littéraire et théâtrale, d'une durée de 40 minutes, enregistrée à partir de juin 1948 pour les ondes de Radio-Tunis, puis pour le compte de la Radiotélévision française (RTF) et de l'Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF), à destination de l'outre-mer. Jusqu'en 1949, elle a porté le titre France, mère des lettres et des arts.

Chaque émission se présente comme un dialogue (avec Marie-Madeleine Gautier, Blaise Saint-Denis, puis Marguerite Gisclon, Morvan Lebesque, Paul-Louis Mignon...) autour :

d'une actualité littéraire (dernière parution d'un auteur),d'une actualité théâtrale (les pièces à voir),d'un sujet littéraire général

et présente également un entretien de Max-Pol Fouchet avec un écrivain. Les textes de ces entretiens ne sont pas présents (de 1948 à 1951) dans les dossiers d'émissions, seulement les questions posées.

À partir du 31 octobre 1950, s'ajoute une nouvelle chronique assurée par Marcel Brion : Plaisir des arts, pour présenter une actualité liée aux arts plastiques (expositions, parutions).

À partir du 12 juin 1951, s'ajoute une chronique sur les ouvrages scientifiques : Plaisir de la science, présentée par Fernand Lot.

Le 30 décembre 1952, l'émission prend pour titre Les Joies de l'esprit, pour marquer l'évolution de l'émission qui accueille d'autres disciplines que la littérature : l'ethnologie, l'architecture, une chronique des disques. L'émission reprend son titre de Plaisir des lettres en 1955 (alternance des titres pendant l'année). Malgré ces changements, l'émission est considérée comme une continuité : « Voici quel sera le sommaire de notre 274è émission », « 288è... ». Sa durée passe à 30 minutes à partir de 1960 et elle devient bi-mensuelle.

Ma Nuit chez Maud

 

Excepté pour quelques dossiers aux dates établies, de nombreux textes et documents sont datés [1968] par une lettre de Nestor Almendros dans le dossier 440RHM/4/7.

Articles

1965-2004  

Cette sous-série regroupe les textes publiés dans des revues ou des journaux, ainsi que les textes parus dans des ouvrages collectifs, rassemblant les contributions de différents auteurs.

La « Croix Depardieu »

 

La multiplication des ordres enseignants au cours des XVIe et XVIIe siècles jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, permet à l'État royal de faire appel à ces congrégations pour assurer l'instruction des sujets du royaume. La « Croix Depardieu » s'est ainsi perpétuée, n'innovant que par le développement du syllabaire (table, mots et textes syllabés), le recours à des caractères de taille décroissante et l'usage dominant du français sur le latin. L'illustration, quand elle existe, se cantonne au frontispice. La récitation reste de mise.

Correspondance

 

Il s'agit de la correspondance générale tenue par Jean-Claude Zylberstein pour son activité d'éditeur ou d'avocat en tant que conseiller littéraire et directeur de collection. La chronologie non exhaustive présentée ci-dessous par l'archiviste vise à indiquer le repérage des maisons d'éditions pour lesquelles J.-C. Zylberstein exerçait :

 

1972 - Librairie Générale Française1

1973-1977 - Éditions Champ Libre / conseiller littéraire

        - « Chute libre », collection créée en 1974, arrêtée en 1978, dont Jean-Claude Lattès était le directeur de collection

1975 - Julliard

1980-[2006] - Éditions 10/182 (Groupe des Presses de la Cité) / Laffont3 / conseiller littéraire

        - Directeur de collection : « Domaine étranger » (à partir de 1980) ; « Grands détectives » (à partir de 1983)

        - Directeur éditorial UGE Poche

        - Directeur littéraire4

2007 (fin)-[2013] - Éditions Tallandier

        - Directeur de collection : « Texto »

2010 (sept.) - Éditions Les Belles Lettres

        - Directeur de collection : « Le goût des idées »

2012 (automne) - J Éditions

        - Directeur de collection : « Bibliothèque policière »

 

1 La correspondance est identifiée dans la série concernant la collection « Grands détectives »

2 Le titre de directeur littéraire de collection chez 10/18 est mentionné dans la correspondance à partir de 2006 ainsi que pour les enseignes éditoriales de La Découverte et Univers Poche

3 correspondance de 1998 et 1999

4 En 1991 Christian Bourgois quitte 10/18, la direction est confiée à Leonello Brandolini et la direction littéraire à Jean-Claude Zylberstein

Festival d'Aix-en-Provence

 

Entre 1959 et 1971, Max-Pol Fouchet assure la présentation en direct des concerts du festival d'Aix-en-Provence diffusés à la télévision.

Affaires juridiques

 

Dossiers de plaidoirie contenant les éléments de procédure, procès-verbaux, minutes, pièces de la partie défenderesse et adverses - dites les pièces de forme, les pièces de procédure et les pièces probatoires. D'autres éléments sont adjoints comme la correspondance et de la documention (presse et autres supports). Des dossiers contiennent des éléments de jurisprudence visée. Les dossiers sont inégalement constitués et certains éléments ne sont pas présents.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_10005_20140530_jpg_/0_0.jpg
1 média

Alain Jouffroy

1947  

Bien qu'exclu le 8 novembre 1948 comme membre d'une hypothétique « Fraction Brauner » (en compagnie de Sarane Alexandrian, Francis Bouvet, Stanislas Rodanski, Claude Tarnaud et Jean-Dominique Rey), Alain Jouffroy maintint des relations amicales et des échanges féconds avec André Breton, dont la rencontre fortuite en 1946 l'a marqué profondément.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_10018_20140530_jpg_/0_0.jpg
1 média

Léonie Auboy d'Ashby

1947  

L'autel réalisé par André Breton pour l'exposition internationale de 1947 (Galerie Maeght) conçue par ses soins avec l'aide de Marcel Duchamp entend fonder le mythe de ce personnage féminin mystérieux qui apparaît dans le poème « Dévotion », parmi les ultimes Illuminations d'Arthur Rimbaud : «  A ma soeur Léonie Aubois d'Ashby. Baou - l'herbe d'été bourdonnante et puante. - Pour la fièvre des mères et des enfants ».

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_09996_20140530_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Jorge Camacho

1969  

Jorge Camacho (1934-2011) est un des derniers peintres importants du groupe surréaliste actif à Paris. André Breton lui a consacré un texte repris dans Le surréalisme et la peinture : "Brousse au devant de Camacho" (12 avril 1964).