Toutes les ressources Fondation Robert Ardouvin 1 résultat (2 ms)

Fondation Robert Ardouvin

434FAR/1 - 434FAR/292 , 1777-1975  

La collection est composée d'environ 750 titres de revues, le plus ancien titre remontant à la fin du XVIIIe siècle (Le Colporteur national) et le plus récent datant des années 1970 (Les Cahiers franciens). Plus d'un tiers des revues a été publié au XIXe siècle et le reste au cours du XXè siècle, l'essentiel de la collection se situant autour du symbolisme et des années 1920.

La plupart de ces titres sont enrichis de photos, dessins, correspondances insérés dans les exemplaires et accompagnés de précieuses notes bibliographiques. Ainsi, Action comprend un ensemble de documents autour de Max Jacob (une lettre, une photo, un dessin et une page manuscrite). On trouve aussi un fascicule de 16 pages hors commerce, daté de 1915-1916, tiré à un très petit nombre d'exemplaires et intitulé Sub Dedicatione Verlainianâ : les anniversaires de la mort de Paul Verlaine pendant la guerre ; il est accompagné de cet envoi : « A mon cher confrère Armand Lods, bien cordialement, Georges Izambard ». Le journal humoristique, littéraire et artistique Cocorico de 1898 est enrichi d'une épreuve du Coq de Steinlen illustrant la couverture du numéro 2 et de trente photographies de collaborateurs à Cocorico. C'est aussi le cas de la publication relative à l'affaire Dreyfus, Psst...! (1898-1899), illustrée par Forain et Caran d'Ache et dont les légendes forment les textes. Psst...! est accompagné de plusieurs documents rares : les numéros du journal L'Aurore du 13 janvier 1898, contenant le « J'accuse » de Zola, et du 13 juillet 1906 en grande partie consacré à l'affaire Dreyfus sous le titre « Justice », un document avec, en première page, « La Réponse de tous les Français à Zola », une plaquette de 16 pages « La Russie et l'affaire Dreyfus », par Zabrewski (1898), et une brochure de 16 pages, « 24 heures à Rennes. Impressions d'un spectateur », par H. Rialèse (1899) (ce document est un des rares exemplaires à avoir été sauvé de la destruction lors d'une attaque de l'imprimerie par une bande de Camelots du Roi). 

Robert Ardouvin et son équipe ont poursuivi l'action d'André Vasseur en acquérant plus de 400 nouveaux titres de revues et en complétant parfois la collection initiale. C'est ainsi que l'association Les Amis des Enfants de Paris avait fait l'acquisition du manuscrit de Paul Verlaine, « Critique des poèmes saturniens », augmentant ainsi la documentation autour de la Revue d'Aujourd'hui provenant de la collection Vasseur. Cet ensemble additionnel de revues littéraires et artistiques acquises par l'association comprend aussi des revues bibliographiques et des revues francophones comme les collections complètes de Simoun (1952-1961) et Soleil ( (1950-1952), toutes deux publiées en Algérie.