Textes reçus

 

Articles, travaux de recherche, dossiers d'exposition et récits.

ABC propagande politique

 

Jusqu'au sortir de la Seconde guerre mondiale, les abécédaires ont régulièrement servi de support de propagandiste aux conflits politiques.

Textes reçus

 

Les textes rassemblés ici proviennent à la fois d'étudiants de Jacques Derrida ou de collègues et amis. La plupart de ces textes se rapportent au travail de Jacques Derrida.

Classement par ordre alphabétique des noms d'auteurs.

Plaisir des lettres - Les Joies de l'esprit

 

Plaisir des lettres est une émission hebdomadaire de critique littéraire et théâtrale, d'une durée de 40 minutes, enregistrée à partir de juin 1948 pour les ondes de Radio-Tunis, puis pour le compte de la Radiotélévision française (RTF) et de l'Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF), à destination de l'outre-mer. Jusqu'en 1949, elle a porté le titre France, mère des lettres et des arts.

Chaque émission se présente comme un dialogue (avec Marie-Madeleine Gautier, Blaise Saint-Denis, puis Marguerite Gisclon, Morvan Lebesque, Paul-Louis Mignon...) autour :

d'une actualité littéraire (dernière parution d'un auteur),d'une actualité théâtrale (les pièces à voir),d'un sujet littéraire général

et présente également un entretien de Max-Pol Fouchet avec un écrivain. Les textes de ces entretiens ne sont pas présents (de 1948 à 1951) dans les dossiers d'émissions, seulement les questions posées.

À partir du 31 octobre 1950, s'ajoute une nouvelle chronique assurée par Marcel Brion : Plaisir des arts, pour présenter une actualité liée aux arts plastiques (expositions, parutions).

À partir du 12 juin 1951, s'ajoute une chronique sur les ouvrages scientifiques : Plaisir de la science, présentée par Fernand Lot.

Le 30 décembre 1952, l'émission prend pour titre Les Joies de l'esprit, pour marquer l'évolution de l'émission qui accueille d'autres disciplines que la littérature : l'ethnologie, l'architecture, une chronique des disques. L'émission reprend son titre de Plaisir des lettres en 1955 (alternance des titres pendant l'année). Malgré ces changements, l'émission est considérée comme une continuité : « Voici quel sera le sommaire de notre 274è émission », « 288è... ». Sa durée passe à 30 minutes à partir de 1960 et elle devient bi-mensuelle.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/CRS167_17_3_0001_jpg_/0_0.jpg
1 média

LA LIBERTÉ

1966  

Programme de la Décade de Cerisy (9-19 juillet) : « Le Surréalisme et son influence sur la pensée, la poésie et l'art contemporains » 

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_09995_20140530_jpg_/0_0.jpg
1 média

Le Manifeste des 121

1960  

Cette lettre de Maurice Blanchot concerne la Déclaration sur le droit à l'insoumission dans la la guerre d'Algérie, autrement dit le Manifeste des 121 (1960) co-rédigé par Dionys Mascolo, Jean Schuster et Maurice Blanchot. Fréquemment attribué à tort à Jean-Paul Sartre qui y a simplement apporté sa signature, on oublie de souligner combien ce texte collectif s'inscrit dans la logique de l'anticolonialisme surréaliste.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_10003_20140530_jpg_/0_0.jpg
1 média

« L'émancipation absolue des peuples coloniaux...»

1955  

L'anti-colonialisme constitue une des données fondamentales du mouvement surréaliste depuis les déclarations du groupe contre la guerre au Maroc en 1925 ou le tract "Ne visitez pas l'exposition coloniale » de 1931. Texte resté inédit de Jean Schuster.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_09986_20140530_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Dans la galerie de L'ŒIL

1965  

Comme quatre autres expositions internationales du mouvement (1938, 1942, 1947 et 1959), celle de la galerie de L'Œil répond au souci de mise en scène des manifestations désirées par les surréalistes. Par exception, celle de 1965 s'est faite sans l'aide précieuse de Marcel Duchamp.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/PIR_10268_20071030_jpg_/0_0.jpg
1 média

REFAIRE L'ENTENDEMENT HUMAIN

1965  

A l'occasion d'un hommage à Antonin Artaud [1946], André Breton élargit la revendication du surréalisme qu'il formule désormais selon une triple aspiration mêlant Marx, Rimbaud et sa découverte faite lors de son exil américain : l'oeuvre du phalanstérien Charles Fourier (1772-1837). Désormais, les trois mots d'ordre sont : « transformer le monde,  changer la vie et refaire de toutes pièces l'entendement humain ».

+ légende image : Pierre Faucheux : Ecartelages - deuxième portrait harmonique de Charles Fourier. En plus de ces portraits harmoniques de Charles Fourier, Pierre Faucheux (1924-1999) a réalisé la scénographie de l'exposition de la galerie de L'Œil. Philippe Audoin le qualifie « d'ingénieur illuminé, disposant de toutes les ressources de la technique et de la poésie » (Les Surréalistes, Editions du Seuil, 1973)

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_Surrealisme/EXP_10074_20140603_jpg_/0_0.jpg
1 média

Le Consommateur

1965  

Véritable totem anti-consumériste, le Consommateur, prenait place au centre de l'exposition « L'Écart absolu » de la galerie de L'Œil (1965). Il a été conçu par Jean-Claude Silbermann (1935-).

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_ABC/HAC_BH_24540_jpg_/0_0.jpg
1 média

Alphabet des petits français / J. M. Porta, coll. « Albums pour les tout-petits », Paris : Hachette & Cie, [1917]

1919  

L'une des ambitions de l'école de la IIIe République était de former les enfants à défendre la Patrie. De 1882 à 1892, la gymnastique prend un tour guerrier avec les « bataillons scolaires ». Des fusils en bois sont fournis au titre de matériel pédagogique pour enseigner le tir. Les différents pas militaires sont pratiqués et donnent lieu à des défilés sous les drapeaux. Durant la Grande guerre, ce patriotisme est exalté. Dans l'Alphabet des petits français, les traditionnels jeux enfantins miment les combats du front.

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_ABC/LTD659_77_02_001_jpg_/0_0.jpg
1 média

[Aaabc], Wernigerode, Carl Samuel Struck, 1787

1787  

Cet abécédaire allemand dispose, après une page d'alphabet synoptique, d'un remarquable petit dictionnaire illustré, servant de support au repérage phonographique de la lettre étudiée (qui initie ici les mots représentés).

/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_ABC/LTD659_24_002_jpg_/0_0.jpg
1 média

ABC de Babar / dessins de Jean de Brunhoff, Paris : Editions du Jardin des modes, cop. 1934

1934  

L'image tend vers un traitement en pleine page voire en double page, ce qui permet des agencements variés et plus dynamiques. Les jeux se diversifient : qu'il s'agisse de découvrir les mots acrophones cachés dans la scène dont seule la lettre typographique offre un indice ; que l'on fasse appel à la manipulation de l'enfant (coloriages, livres à tirettes ou volets, cartons de broderie) ; voire encore à son goût du mouvement pour transformer l'abécédaire en une histoire suivie où il se trouve projeté dans un spectacle ou une aventure, tout est bon pour faire oublier à l'enfant qu'il est en apprentissage.

Paroles de France

 

Paroles de France est une émission enregistrée pour le compte de l'Alliance française, avec la participation de Marie-Madeleine Gautier et Roger Gouze à partir de 1949. Elle ressemble beaucoup à Plaisir des lettres, mais un seul sujet est traité par émission, avec un moindre lien à l'actualité des parutions littéraires, avant de traiter essentiellement de musique. Chaque dossier contient les textes dactylographiés des chroniques.

Journal musical d'un écrivain

 

Journal musical d'un écrivain est une émission quotidienne d'initiation à la musique, enregistrée pour R.T.L. à partir du 28 octobre 1968, d'une durée d'une heure. Max-Pol Fouchet y présente une sélection de disques de musique classique, d'auteurs et d'interprètes de chansons contemporaines, mais aussi de poésie et de littérature. La dernière émission a lieu le 17 juillet 1970.

Collectifs

 

Contient aussi les dossiers de presse des publications de colloques

Articles

1965-2004  

Cette sous-série regroupe les textes publiés dans des revues ou des journaux, ainsi que les textes parus dans des ouvrages collectifs, rassemblant les contributions de différents auteurs.

Création télévisée

 

Sauf précision, tous les dossiers contiennent les textes, manuscrits ou dactylographiés des chroniques.