« Lucien Rebatet » 626 résultats (25ms)

L'Action française

789RBT/29/5 , sans date  

La lettre est écrite par Max Chouillier, lecteur du journal L'Action Française.

Avec 7 lettres du directeur des Messageries Hachette, adressées au directeur de L'Action française (1940).

Lucien Rebatet a écrit, sous le nom de François Vinneuil, des chroniques musicales et cinématographiques dans L'Action Française, de 1929 à 1939.

Louis-Ferdinand Céline

789RBT/37/54 , sans date  

La première lettre est manuscrite, la deuxième est une photocopie de lettre dactylographiée, signée à la main, adressée à "J J" [1956].

Avec une lettre non datée d'Alain R. Moreau [1964] jointe à un brouillon manuscrit de Céline intitulé "Vive l'Amnistie, Monsieur !" (18 feuillets photocopiés).

Les Éditions Denoël : annonces bibliographiques insérées dans la Bibliographie de la France, 1948-1951

2DNL/6/3  

Publicités encartées photocopiées classées chronologiquement : « Pour paraître », « A paraître », « Vient de paraître », « Paru », « Mise en souscription », etc. ; Les Éditions Denoël et Steele furent constituées le 1er avril 1930 par Robert Denoël et Bernard Steele ; le 30 décembre 1936 Bernard Steele quitte la société qui devient les Éditions Denoël. Maximilien Vox est nommé administrateur provisoire des Éditions Denoël en août 1944. En 1947, Jeanne Loviton prendra la direction.

Alain Yaouanc (Hadès)

789RBT/40/19 , sans date  

La date de la lettre se situe entre 1961 (Grand prix du roman d'espionnage) et 1971 (publication du livre Jours et nuits d'un astrologue).

La Nation belge

789RBT/39/6 , sans date  

Cette lettre photocopiée avec des annotations manuscrites est signée S. Vanden Bulcke et Gérard Hupin.

Les Éditions Denoël : annonces bibliographiques insérées dans la Bibliographie de la France, 1937-1945

2DNL/6/2  

Publicités encartées photocopiées classées chronologiquement : « Pour paraître », « A paraître », « Vient de paraître », « Paru », « Mise en souscription », etc. ; Les Éditions Denoël et Steele furent constituées le 1er avril 1930 par Robert Denoël et Bernard Steele ; le 30 décembre 1936 Bernard Steele quitte la société qui devient les Éditions Denoël. Maximilien Vox est nommé administrateur provisoire des Éditions Denoël en août 1944. En 1947, Jeanne Loviton prendra la direction.

Les Éditions Denoël : dossier de presse 1950

2DNL/5/2  

Coupures de presse contrecollées, quelques-unes photocopiées ou sous retranscriptions dactylographiées, avec cartouches bibliographiques et classées chronologiquement. Les articles de presse relatent l'assassinat de Robert Denoël et les procès.