/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/vignettes_fonds/MRE2_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Mare, André (1885-1932)

  • Cote :

    153MRE/

  • Date(s) :

    1885-1998

  • Description physique : 69 boîtes d'archives ; 200 imprimés

    Importance matérielle : 17,05 ml

  • Producteur de l'archive : Mare, André ; Mare, Charlotte ; Association des amis d'André Mare,
  • Biographie ou historique :

    Artiste-décorateur et peintre, André Mare fut l'un des artistes-combattants de la Guerre de 14-18, membre de la «section de camouflage», spécialiste des «arbres-observatoires». Dans ses carnets, publiés en 1996 et exposés deux ans plus tard au musée de Bernay, André Mare géométrise personnages et paysages à la manière de son ami, le peintre cubiste Roger de La Fresnaye. Il dessine également de manière réaliste de nombreux portraits de ses camarades d'armes. En 1916, il est désigné pour initier les Britanniques aux techniques de camouflage. Avant la guerre, André Mare fut à l'origine de la réalisation de la célèbre Maison cubiste présentée au Salon d'automne 1912 avec la complicité, entre autres, de Raymond Duchamp-Villon, Marie Laurencin, Maurice Marinot, Richard Desvallières et Roger de La Fresnaye. Il fut, en 1919, le cofondateur, avec Louis Süe, de la Compagnie des arts français, réalisant du mobilier, des papiers peints, des tapis, des tissus, des tapisseries et de nombreuses décorations intérieures telles que le grand salon "classe de luxe" du paquebot Île de France. André Mare est mort prématurément, en novembre 1932.

  • Historique de la conservation :

    Longtemps gérées par Charlotte Mare, épouse de l'artiste, les archives d'André Mare ont ensuite été mises en forme par l'Association des amis d'André Mare.

  • Modalités d'entrée :

    Fonds entré en 1999.

  • Présentation du contenu :

    Ce fonds rassemble des dessins originaux et des lithographies, des plans et des calques pour la création de mobilier, quelques archives professionnelles concernant la Compagnie des arts français, ainsi que les "Carnets de guerre", témoignage au jour le jour du soldat André Mare pendant la Première guerre mondiale, illustrés de photographies et de dessins à l'aquarelle. Les liens professionnels et personnels de l'auteur (ou de son épouse et ses enfants) avec les milieux artistiques se révèlent au travers d'une importante correspondance. On y rencontre notamment les noms de Jean-Louis Boussingault, Henry Coudour, les "Duchamps" (Jacques Villon, Raymond et Yvonne Duchamp-Villon, Suzanne Duchamp), Georges Duhamel, André Dunoyer de Segonzac, Georges d'Espagnat, Roger de La Fresnaye, Marie Laurencin, Fernand Léger, Maurice Marinot, Robert de Rothschild, Georges Rouault, Louis Süe ou Paul Valery. Les dossiers de presse et l'important ensemble iconographique permettent de compléter la vision d'une oeuvre aux formes multiples. Par ailleurs, Charlotte Mare, qui fut cantatrice jusqu'à son mariage en 1910, a tenu des carnets personnels, qui donnent un aperçu intéressant de la vie sociale et domestique d'une femme dans les premières décennies du 20e siècle.

  • Condition(s) d'accès :

    Communicable

  • Autre instrument de recherche :

    Inventaire.

  • Bibliographie :

    Süe et Mare et la Compagnie des arts français / Florence Camard. - Paris : Editions de l'amateur, 1993 + Carnets de guerre 1914-1918 / AndréMare ; présenté par Laurence Graffin. - Herscher, 1996 + André Mare, cubisme & camouflage 1914-1918 / Nicole Zapata-Aubé. - Bernay : Musée municipal de Bernay, 1998.

  • Mots-clés