/medias/customer_166/MEDIAS_INTERNET/x_expos/EXP_GG1418/MRE153_7_0_0001_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

André Mare. Canon de 260

  • Cote :

    MRE_7009_1_20060718_160335_f

  • Présentation du contenu :

    Le canon de 75 (diamètre intérieur du fût) étant le canon le plus utilisé durant la Grande Guerre, celui-ci, de 260, "à masque d'acier et fût de recouvrement", s'avera peu maniable et fort lourd. Dans sa représentation peinte par André Mare, on voit à l'œuvre les techniques du camouflage, ainsi que l'influence cubiste. Au cours de la guerre, ont été créées différentes sections de camouflage dans laquelle furent mobilisés de nombreux peintres : André Mare, Jean-Louis Forain, Dunoyer de Segonzac, Jacques Villon, par exemple.